Journées du Patrimoine 2010 - Montagney-Servigney (25)

Fabrication d'une forge - Démonstration en public

< 6. Le ponçage et la peinture Retour au sommaire 8. Fabrication des supports d'écrous >

7. La tôle de la boîte à vent

Au départ je pensais utiliser une tôle en acier, sur laquelle souder des cônes pour faciliter l'insertion des tiges. Finalement j'ai choisi une tôle en aluminium épais, pour les raisons suivantes :
  • l'aluminium n'est pas dégradé par l'oxydation et ne nécessitera pas de traitement antirouille
  • l'aluminium est très ductile, ce qui me permettra de réaliser les cônes par bossage
  • il ne sera pas exposé à une forte chaleur puisque isolé par la couche de mortier
J'ai d'abord découpé la plaque, dans le châssis d'un vieil équipement électronique :



J'ai ensuite réalisé des gabarits de perçage et de bossage :



Le perçage a été réalisé avec une perceuse portative, en maintenant avec des serre-joints la tôle en sandwich entre le gabarit et une cale martyr :





Le bossage se fait en maintenant solidement en sandwich la tôle entre deux gabarits, celui avec les fraisages en bas. Il faut alors taper avec un marteau et à l'aide d'une tige sur une vis comportant une tête fraisée à 45 :



Notez que j'ai percé précédemment la plaque au diamètre 8 au lieu du diamètre 10 requis ; en effet, lors du bossage le trou va s'élargir.

Voici le résultat obtenu :









La pièce est impeccable, les bossages sont réussi et les trous au bon endroit, sans que la tôle ne soit déformée. Les trous ont un diamètre d'environ 11mm, leur agrandissement est un peu plus grand que prévu, j'aurais du les percer précédemment à 7mm.

< 6. Le ponçage et la peinture Retour au sommaire 8. Fabrication des supports d'écrous >

www.remylucas.fr 1999-2010